Pages Navigation Menu

Délégation socialiste française au Parlement européen

Le groupe socialiste se prononce en faveur d’une commission d’enquête sur le #dieselgate

Le groupe socialiste se prononce en faveur d’une commission d’enquête sur le #dieselgate

 

Avec l’appui déterminé des socialistes français, le groupe socialiste au Parlement européen s’est prononcé hier soir en faveur d’une commission d’enquête sur les suites à donner au scandale Volkswagen. Sans le soutien du groupe socialiste au Parlement européen, cette commission d’enquête n’avait tout simplement aucune chance de voir le jour.

Alors que les fraudes sont avérées, que la Commission européenne est pointée du doigt pour ne pas avoir donné les informations dont elle disposait, cette commission d’enquête est nécessaire pour faire la lumière sur les dysfonctionnements et les responsabilités de chacun. Ce travail est indispensable pour retrouver la confiance des citoyens dans les tests anti-pollution et les constructeurs automobiles.

Surmonter cette crise de confiance est d’ailleurs dans l’intérêt même des constructeurs automobiles : si l’on n’y prend pas garde, elle pourrait se transformer en crise économique pour tout le secteur. C’est pourquoi les constructeurs seraient plus sages de cesser d’exercer des pressions pour torpiller cette initiative.

A la veille de la COP21, c’est évidemment un signal fort envoyé par les socialistes européens : nous voulons que soit mené un travail d’investigation global sur le respect et la bonne application des règles européennes en matière de contrôle des émissions polluantes.

Il ne s’agit ni de viser un constructeur en particulier ni d’entraver des enquêtes qui seraient menées au niveau national, mais bien de venir en appui de celles-ci pour évaluer les potentielles failles dans la mise en œuvre – par les autorités nationales, mais aussi la Commission européenne – des législations encadrant les tests anti-pollution.

Le PPE et l’ALDE sont désormais face à leurs responsabilités.

Print Friendly