Pages Navigation Menu

Délégation socialiste française au Parlement européen

Pas d’armes pour les criminels

Pas d’armes pour les criminels

 

Dans une résolution votée aujourd’hui sur la situation au Yémen, le Parlement européen appelle à la trêve. Parce qu’il existe aussi de graves suspicions selon lesquelles des écoles, des hôpitaux et des centres d’aide sont ciblés par la coalition menée par l’Arabie saoudite, nous avons soutenu un amendement demandant à ce que l’Union européenne impose un embargo sur les ventes d’armes en direction de ce pays.

Nous nous félicitons de l’adoption de cet amendement.

La Suède a déjà mis fin à sa coopération militaire avec l’Arabie saoudite : parce que les droits humains ne peuvent pas être secondaires, l’Union européenne ne peut pas rester en retrait. Elle doit également tout mettre en œuvre afin de faire respecter le Traité de l’ONU sur le commerce des armes (TCA).

Print Friendly